Le Réseau des entreprises membres de Prométhéa s’agrandit: bienvenue à l’Atelier Moneo

 

Spécialisé dans la conservation, la rénovation et la restauration du patrimoine, l'Atelier Moneo a rejoint Prométhéa, le 29 avril 2019. À cette occasion, José Alberto Solinis Carrera, Architecte Associé, nous partage l'engagement sociétal et philosophique de son entreprise.
Pourriez-vous nous dire quelques mots à propos de l’Atelier Moneo ainsi que ses particularités ?

L’atelier Moneo est spécialisé dans la réhabilitation, la conservation et la restauration de bâtiments et de sites patrimoniaux. L’atelier trouve son origine dans la volonté de décloisonner le métier d’architecte et d’affirmer notre vision transversale du projet patrimonial. Notre objectif est d’offrir un espace et une structure propices à la collaboration entre les différentes personnes engagées dans la préservation du patrimoine en facilitant l’accès et l’échange d’informations entre les différents partenaires.

Pour garantir ce modèle collaboratif, nous nous appuyons sur les technologies contemporaines (techniques de numérisation et d’impressions 3D, maquettes numériques, plateforme de gestion,…)* afin de développer des outils spécifiques qui permettent de traiter la quantité importante de données produites et de mettre en place des supports de communication efficaces.

Moneo, le nom de notre atelier, évoque également la philosophie qui nous guide tout au long de ce processus. Une démarche qui se nourrit d’une observation méticuleuse des faits historiques et du contexte mais dont l’objectif final est fondamentalement tourné vers l’avenir et les enjeux sociétaux contemporains. En matière de conception, nous assumons pleinement notre statut d’auteur de projet et toutes nos interventions affirment leur contemporanéité. Cette dimension de notre travail s’exprime clairement dans les stratégies et les solutions techniques que nous préconisons, qui s’inscrivent dans une démarche holistique et fondamentalement durable. Le patrimoine est, à cet égard, un merveilleux espace d’innovation et de conception raisonnée.

 

©Atelier Moneo

 

Vous êtes aujourd’hui membre de Prométhéa et nous en sommes très heureux. Quelles sont vos motivations et vos attentes ?

Je ne sais pas si l’on s’est posé ces questions dans ce sens. Cela peut paraître simpliste mais on aime être engagé. Notre atelier, et chacun de ses collaborateurs, se construisent par le biais de l’engagement. Aujourd’hui, nous estimons que notre approche est suffisamment charpentée et qu’elle peut venir en appui d’initiatives de tout ordre. Les enjeux en matière de préservation patrimoniale sont aujourd’hui très importants et nous nous mobilisons à tous les niveaux pour accompagner les dynamiques favorables et constructives.

A titre d’exemple, nous sommes engagés dans un programme de recherche, en collaboration avec le secteur associatif et universitaire, afin de développer de nouvelles modalités de rénovation du bâti ancien pour les publics fragilisés.
Nous venons également de clôturer une étude sur l’évolution de la rénovation du bâti ancien à Bruxelles et son impact sur les métiers du secteur de la construction.

Au-delà d’un engagement culturel et social, participer à ces dynamiques nous permet de rester dans le mouvement, de partager des rencontres, des projets, des valeurs, des rêves. C’est peut-être cela notre plus grande motivation.

 

Avez-vous défini une politique de mécénat thématique, au sein de votre entreprise? Ou préférez-vous soutenir des projets « coup de cœur » ?
Notre passion, c’est le patrimoine, le bâti ancien. A partir de là, il ne nous faut pas grand-chose pour avoir le coup de cœur. Comme nous l’avons déjà évoqué, nous aimons être dans l’action, le projet, et nous développons dès lors une politique de mécénat de compétence. Au-delà, c’est aussi une question de valeurs partagées qui nous amène à soutenir un projet mais aussi une question de feeling, une question d’instinct, d’humain. 

Comment envisagez-vous la relation de collaboration avec un porteur de projet ?
Très humblement. Être à l’écoute avant tout, faire suffisamment preuve d’autocritique pour déterminer ce que notre atelier pourrait apporter de mieux et de pertinent comme plus-value à un porteur de projet. Rendre simple ce qui peut sembler complexe dans le cadre de notre expertise.


 
Le Mécénat d’Entreprise pour la Culture et le   Patrimoine, plus que jamais nécessaire ?

 Le mécénat d’entreprise est selon nous un des leviers à activer pour répondre aux nombreux défis qui existent aujourd’hui en matière de   préservation de notre patrimoine et d’amélioration du cadre de vie.
 Deux sujets nous tiennent fondamentalement à cœur et sont au centre de notre démarche ; Tout d’abord, la revalorisation des métiers d’art et d’artisanat dont la disparition rapide pose aujourd’hui un important problème. Chaque jour des artisans disparaissent et avec eux des savoir-faire essentiels.

Enfin, les modèles de performance que l’on impose aux bâtiments et qui dénigrent de manière infondée et disproportionnée le   bâti ancien. Il est essentiel de mobiliser les connaissances disponibles et d’augmenter les études sur le bâti ancien afin de réhabiliter ses qualités intrinsèques notamment sur le plan environnemental.


 

On vous invite à admirer le travail de numérisation utilisé par l'Atelier Moneo!