Le Musée Royal de Mariemont, nouveau Partenaire Culturel Associé de Prométhéa!

 

Situé dans le cœur du Hainaut, au sein d’un prestigieux domaine historique intégrant un parc paysager et archéologique de 45 hectares, le Musée Royal de Mariemont a tout récemment rejoint le réseau des Partenaires Culturels Associés de Prométhéa. Richard Veymiers, Directeur du musée, revient avec nous sur les défis liés à la gestion d’un musée de la Communauté française.

 

Depuis le 17 septembre 2018, vous avez repris les rênes, en tant que Directeur, du Musée Royal de Mariemont. Pourriez-vous nous expliquer, en quelques mots, les missions du Musée ?

Le Musée royal de Mariemont est avant tout au service du public et de la société ! Certes, nous sommes un pôle d’excellence scientifique, qui préserve, étudie et valorise le patrimoine exceptionnel dont il a la charge, mais nos actions s’inscrivent aussi dans un véritable projet de démocratisation culturelle, visant à rétablir des ponts entre l’art, la culture et les citoyens par un travail de médiation de qualité. Un Musée aussi diversifié que Mariemont est un formidable outil d’ouverture des esprits sur le monde. Nos expositions, nos animations sont ainsi conçues de manière à interpeller le public, à l’émerveiller, à le divertir et in fine à l’épanouir.

 

Votre musée a vu le jour grâce à l’action d’un grand mécène, Raoul Warocqué. Aujourd’hui, vous faites le choix de vous tourner vers le Mécénat d’Entreprise. Qu’est-ce qui vous y a motivé ?

Si nous voulons avoir un réel impact sociétal et toucher le public le plus large possible, il nous faut travailler de concert avec le Monde de l’Entreprise. Tout projet culturel devrait pouvoir se développer grâce à des partenariats avec le secteur privé qui se révèlent mutuellement bénéfiques. De telles collaborations apparaissent d’autant plus naturelles à Mariemont, en un lieu qui, comme vous le rappelez, est né du rêve d’un grand entrepreneur et de son action philanthrope. Autrement dit, le lien avec le Monde de l’Entreprise a toujours été dans l’ADN du Musée. On le retrouve même dans nos textes fondateurs qui encouragent l’implication de mécènes issus de ce monde dans le développement stratégique de l’institution. Intégrer le réseau Prométhéa nous permet aujourd’hui d’entrer en dialogue avec des entreprises de toute taille et de toute nature, en vue de créer de nouvelles synergies dans le cadre de projets bénéficiant à l’ensemble de la société.

 

Quelle est votre vision d’une collaboration public-privé ? Quelles sont vos attentes?

Au-delà de la responsabilité sociétale qui incombe au Musée, comme aux entreprises, il faut que ces partenariats génèrent des externalités positives pour chacune des parties. La formule du « win-win » est incontestablement la voie à privilégier. Les entreprises n’ont pas toujours une vision claire de la réelle plus-value que peut apporter leur implication dans un projet culturel. C’est à nous de développer et d’expliciter des contreparties qui se révèleront attractives et convaincantes. Divers types de partenariat sont évidemment possibles, en fonction du degré d’implication des entreprises (partenaires coproducteurs, partenaires exclusifs, partenaires mécènes, partenaires ambassadeurs, partenaires fournisseurs, etc.). Si nous sommes ouverts à des collaborations ponctuelles, propres à des projets spécifiques, nous souhaitons également établir des relations à plus long terme avec des partenaires dont les valeurs sont proches des nôtres.

 

 

Est-ce qu’une aide en produits ou en mécénat de compétence est également susceptible de vous aider à développer de nouveaux projets ?

S’il veut atteindre ses objectifs, un musée comme Mariemont doit diversifier ses ressources financières au-delà de sa dotation publique, au-delà de ses recettes propres, et le mécénat financier est assurément l’un des leviers à actionner à ce titre. Mais il est également crucial de solliciter directement des produits et des services à des partenaires qui participeront ainsi plus étroitement à la vie du musée. Les actions réalisées par ce biais sont d’ailleurs toujours de très grande qualité, les entreprises ayant alors le soucis de montrer leur savoir-faire. L’offre du Musée s’en retrouve améliorée et les partenaires gagnent en notoriété, leurs produits et services étant appréciés par des dizaines de milliers de visiteurs. Nombre de nos projets se prêteront à de tels mécénats dans les années à venir.

 

Pourquoi une entreprise doit-elle venir à Mariemont ?

Le potentiel de Mariemont est tout bonnement exceptionnel et les entreprises en seront sensibles. Le Musée se déploie dans un cadre enchanteur et prestigieux, portant l’empreinte de figures éminentes de l’histoire européenne. Et nos espaces sont régulièrement mis à la disposition de partenaires qui peuvent y tenir, par exemple, des évènements d’entreprise. Les lieux sont en effet propices aux rencontres, aux découvertes et aux échanges. Ce n’est pas un hasard si le Domaine s’est vu tout récemment décerné le prix de « Patrimoine préféré des Wallons » dans la catégorie « espace de vie ». L’ensemble du Domaine sera d’ailleurs bientôt sous les projecteurs, puisqu’il fera l’objet dès 2020 d’un programme de revitalisation de grande ampleur qui bénéficiera de fonds publics et aura un impact sociétal et touristique majeur. Venir à Mariemont, c’est miser sur l’une des plus belles vitrines du patrimoine belge et wallon. S’y investir, c’est embrasser un projet qui ne manquera pas de tenir ses promesses auprès des générations futures.