LES LAURÉATS


2020


L'empreinte de l'Ange



Les Namurois pourront bientôt découvrir une nouvelle installation artistique, au n°28 de la place de l’Ange. L’œuvre, financée par les entreprises mécènes du collectif Namosa de Prométhéa, recouvrira l’un des pignons  de la place de L’Ange de feuilles d’or. Sur celles-ci seront appliquées une multitude d’empreintes digitales. La collecte des empreintes sera organisée, cet été, lors d’ateliers plastiques pendant lesquelles les personnes précarisées apposeront leur marque sur les feuilles d’or. L’installation aura pour but d’aborder les questions de mémoire et d’oubli, d’identité et de collectivité, de richesse et de précarité.

« L’empreinte de l’ange » est un projet collaboratif entre Patrimoine à Roulettes - qui propose une approche pluridisciplinaire, décalée du patrimoine et des arts- et le Centre d’Expression et de Créativité LST (Lutte, Solidarité, Travail) - un mouvement d’éducation permanente et de lutte contre la pauvreté.

Les deux associations font, au regard de ce projet, se rencontrer leurs préoccupations : laisser dans l’espace public de traces tangibles d’un processus créatif visant à mettre en lumière des personnes auxquelles on ne porte pas assez d’attention.

Le collectif Namosa de Prométhéa a été séduit par la double portée du projet. D’une part, la réalisation artistique et plastique du projet fera face à la pompe de l’Ange, située sur la place, comme un écho symbolique.

D’autre part, les ateliers organisés seront l’occasion pour les bénéficiaires du Centre d’Expression et de Créativité LST (Lutte, Solidarité, Travail) de développer leurs potentiels artistiques et de témoigner de leur situation.